- 19 Janvier : Lever 7h15 pour être prêt assez tôt pour le minibus qui doit m’amener à Phonsavan. La propriétaire à cueilli des bananes fraîches et m’en propose pour le petit déjeuner. Je grimpe en haut de la côte me faire un café Lao dans le bookstore qui fait aussi café. Je redescends à la guesthouse et en attendant mon transport je discute un moment avec une française qui logeait là.

      C’est un touk-touk qui vient me récupérer pour nous amener au bout de la ville à la gare de minibus. Une fois là-bas je monte dans le minivan et qui je retrouve ? Rachel et Joe. On prend donc le même bus et après 30 minutes à peine de route cahoteuse, dans un village le véhicule s’arrête car il vient de casser quelque chose au moteur. On est donc à peine partis et déjà en panne.

      On attend patiemment au bord de la route tandis que les enfants du village qui sortent de l’école nous saluent lorsqu’ils passent. Nous formons un groupe maintenant, tous dans la même galère, jusqu’au bout ( trois anglais un suédois deux filles belges et moi). Un autre bus arrive après un peu plus d’une demi-heure et on reprend la route avec un autre chauffeur. Arrêt environ une heure après pour manger un bout. Je me fais une papaya salad et du riz gluant et m’achète un sachet de biscuits, que je pensais être de la viande séchée quand j’en voyais sur les étals. C’est en fait une recette avec de la farine de riz gluant, de la coco, et du sucre (caramélisé) et c’est délicieux. Je fais goûter aux autres qui eux aussi n’avaient jamais testé.

      On reprend la route 40 min après pour la dernière ligne droite, toujours très cahoteux et très haut en altitude sans jamais paraître dangereux mais on prend quand même plein la vue. On arrive finalement assez tôt vers 16h30. Des représentants de guesthouse partout à la sortie du bus, on décide unanimement de prendre nos sacs et de partir tous ensemble en expédition recherche de guesthouse. On en voit une paire, la deuxième satisfaisant tout le monde on emménage tous dans celle-ci : la Sabaidee Guesthouse.

      On se donne rendez-vous vers 18h30 pour sortir tous ensemble en ville et se renseigner en groupe pour une excursion à la journée sur tous les sites de la Plaine des Jarres et les autres points d’intérêt de la région. On demandera aussi à notre guesthouse qui s’est proposée de nous organiser quelque chose à un bon prix. On part tous ensemble en ville après avoir partagé le(s) verre(s) de l’amitié (Lao-Lao) avec le proprio qui nous a fait sa proposition à 170000 kips. On va voir un de ceux qui nous avait donné un flyer à la gare des minibus. Pour 40000 kips de moins on visite un des sites des jarres pendant deux heures mais aussi quatre autres sites de la guerre du Vietnam et aussi l’endroit où ils fabriquent encore des jarres dans la jungle.

     Après décision collective on va se faire un resto où la serveuse entrave pas grand chose et se mélange les pinceaux. Bref je finis par manger une salade lap au porc et du riz après des nems. Pour la note aussi c’est un peu galère. Rachel et Joe paient pour moi et je paie des bières au retour à la guesthouse. On se pose dans la chambre des Belges avec l’ordi de Joe avec un peu de musique et on boit nos bières. Coucher avant 11h pour lever super tôt, on doit être à l’agence à 8h15.